ArticlesL’éthique du Coach

L’éthique du Coach

L’éthique consiste en des principes moraux que suivent les coachs pour être congruents avec les valeurs d’ICF (International Coach Federation) : Intégrité, Excellence, Collaboration et Respect.

Coacher, c’est faire acte d’humilité, sans arrogance et beaucoup de tempérance; dans l’accueil total de la différence de l’autre, dans la magie de la coïncidence.
Pascal Barreau (Bases psychologiques du coaching professionnel)

Le code de déontologie définit ce qui suit :

1. Le coaching est à la fois une relation de partenariat avec des clients et un processus créatif qui les inspirent et les incitent à maximiser leur potentiel personnel et professionnel.

2. Un coach ICF accepte de pratiquer les 11 compétences de base et s’engage à respecter le Code de Déontologie d’ICF.

3. Une relation de coaching professionnel existe lorsque le coaching comprend un accord (incluant des contrats) qui définit les responsabilités de chaque partie.

Au-delà de ce code, il me semble aussi essentiel comme coach d’adopter une attitude positive dans la relation avec le client.
Faire confiance au client, s’impliquer et être présent, être bienveillant, être respectueux (confidentialité) et avoir une attitude de non-jugement sont aussi pour moi des éléments essentiels qui rejoignent l’éthique dans la relation de coaching.A

Attention, quels sont les pièges qui peuvent contrarier ou empêcher l’évolution du coach ? :
La prise de pouvoir sur l’autre, l’avidité, la “position haute”, le “donneur de leçons”, vouloir avoir raison !!

Bon travail, cher coach professionnel !

Christa Jongen

Christa Jongen

TRAINER MANAGEMENT & COMMUNICATION // FOUNDER COACHING + ACADEMY // COACH CERTIFIE PCC/ICF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Champs requis *