ArticlesLE SILENCE…

17 avril 2019par Christa Jongen0

LE SILENCE…

S’il est un outil central en coaching, c’est probablement le silence. Il est essentiel en coaching car il laisse la place au client.

“Le vide” que laisse le coach en ne disant rien, facilite la mise à jour de solutions, jusque-là écartées ou ignorées, et encourage le client à sortir de son cadre de référence pour mettre en œuvre des actions productives concrètes et épanouissantes.

Puisque le vide appelle le plein, ce vide créé par le silence attentif du coach sert à aspirer les pensées, les émotions, les motivations, les intuitions, les inspirations voire les aspirations les plus profondes du client
A. Cardon

Le silence et “le vide” que crée le coach font partie intégrante de la présence, de l’écoute et de la relation de confiance et intime, construite avec le client.

Une question puissante, bien formulée au moment opportun pour le client sera généralement suivie d’un long silence au cours duquel celui-ci se sonde, se cherche, et réfléchit. Et ce silence est recherché et ne doit surtout pas être interrompu.

Je peux en conclure qu’une des meilleures interventions du coach est de provoquer le silence pour que le client plonge dans une réflexion profonde et ose s’aventurer dans un univers inhabituel, inconnu et surprenant de solutions créatrices. C’est là aussi que le coach peut encore davantage écouter le client.

Christa Jongen

Christa Jongen

TRAINER MANAGEMENT & COMMUNICATION // FOUNDER COACHING + ACADEMY // COACH CERTIFIE PCC/ICF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Champs requis *